Stelmine se prépare à forer la propriété Courcy

juin
2019
05

Québec, le 05 juin 2019Stelmine Canada (STH-TSXV) se prépare à forer son projet phare Courcy. En effet, la Société a complété, au cours des deux dernières années, des travaux d’exploration rigoureux dont les résultats lui permettront d’entreprendre une campagne de forage à faible profondeur.

Le projet Courcy est relativement récent pour Stelmine puisque la Société y travaille seulement depuis deux ans. Toutefois, la propriété a été investiguée pendant plus de cinq années entre 2002 et 2006, ce qui a permis de compiler des données significatives incluant les résultats d’un forage de SOQUEM ayant procuré une valeur de 4,26 g/t Au sur 42 m. L’approche systématique et les travaux réalisés durant les deux années d’exploration de Stelmine ont rendu possible le choix de sites de forages prioritaires. La plupart des collets proposés ciblent la faille Couteau et les formations volcaniques/formations de fer déformées à proximité.

Nos travaux ont incorporé des méthodes d’exploration à la fines pointes technologiques qui sont employées et reconnues par les compagnies majeures. Entre autres, ceux-ci comprennent :

  • Une réinterprétation des données géophysiques numériques (VTEM, TDEM, Max-Min, magnétométrie au sol) obtenues lors de travaux d’exploration précédents a permis de construire des modèles d’inversion 3D de la stratigraphie et la structure de la portion est de la propriété. Ces modèles furent conçus à partir des logiciels ArcGis et Leapfrog.
  • Des bases de données historiques et actuelles comprenant des levés des forages antérieurs ainsi que des informations géologiques et géochimiques ont été combinées pour redéfinir la stratigraphie et la structure de la propriété. Ainsi Stelmine a découvert que la faille Couteau, est un chevauchement majeur se prolongeant sur plus de 21 km, porteuse de minéralisation aurifère (communiqué du 29 novembre 2018).
  • Divers levés accompagnés d’examens pétrographiques en lame mince au microscope et d’analyses de roches totales et en traces qui ont permis de mieux comprendre la composition des assemblages déformés, altérés et métamorphisés de Courcy.
  • Des décapages de dépôts meubles effectués par Stelmine couvrant les zones minéralisées qui atteignent plus de 3,000 m2. Ces derniers ont permis de réaliser des rainurages totalisant 844 m linéaires générant plus de 837 échantillons, analysés pour l’or.

Isabelle Proulx, Présidente et chef de la direction de Stelmine affirme « Durant ces deux dernières années, nous avons fait la démonstration du potentiel aurifère de la propriété Courcy. La Société a fait de grandes avancées dans la compréhension de la mise en place de l’or. Nous avons conçu un nouveau modèle géologique de la région (basé sur les données historiques, mais aussi sur la connaissance géologique de la Baie-James).  Ce modèle a suscité énormément d’intérêt auprès d’experts qui ont confirmé que Stelmine était prête pour débuter les forages sur la propriété. »

Le contenu technique de ce communiqué a été préparé par Michel Boily, PhD, géo; une personne qualifiée (QP) selon la norme NI 43-101.

Suivez-nous sur www.Stelmine.com ainsi que sur notre page Facebook (Stelmine Canada) où vous pourrez y voir plusieurs photos et les travaux accomplis.

À propos de Stelmine

Stelmine est une société d’exploration minière junior québécoise dont les activités se situent au Québec. Stelmine détient 955 claims d’une superficie de 497 km² sur la partie Est du Bassin métasédimentaire de l’Opinaca qui recèle des zones à haut potentiel de découverte aurifère dans des contextes géologiques similaires à celui qui a permis la découverte de la Mine Éléonore. Le capital-actions de la Société est composé de 29 648 645 actions émises et en circulation pour une capitalisation boursière actuelle de 4,3 millions $.

Énoncés prospectifs

Les déclarations contenues dans ce communiqué, qui décrivent les objectifs, les projections, les estimations, les attentes ou les prédictions de Stelmine peuvent constituer des déclarations prospectives au sens des lois sur les valeurs mobilières. Ces déclarations se caractérisent par l’emploi de verbes à la forme affirmative ou négative, tels que « croire », « pouvoir », « devoir » « prévoir », « s’attendre à », « estimer », « présumer », ainsi que d’autres expressions apparentées. Stelmine tient à préciser que, par leur nature même, les déclarations prospectives comportent des risques et des incertitudes, et que ses résultats, ou les mesures qu’elle adopte pourraient différer considérablement de ceux qui sont indiqués ou sous-entendus dans ces déclarations, ou pourraient avoir une incidence sur le degré de réalisation d’une projection particulière. Parmi les facteurs importants pouvant entrainer une différence considérable entre les résultats réels de Stelmine et les projections ou attentes formulées dans les déclarations prospectives, mentionnons le risque que la société ne réalise pas le placement tel qu’envisagé, ainsi que d’autres risques décrits en détail de temps à autre dans les rapports déposés par Stelmine auprès des autorités en valeurs mobilières. À moins qu’elle n’y soit tenue selon les lois sur les valeurs mobilières applicables, Stelmine nie toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser des énoncés prospectifs, que ce soit à la lumière de nouveaux renseignements, d’évènements futurs ou autrement. Enfin, l’information prospective contenue dans ce document est basée sur l’information disponible en date de sa publication.

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de règlementation (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’engagent leur responsabilité à l’égard de l’adéquation ou de l’exactitude du présent communiqué.

-30-

Pour plus de renseignements :

Isabelle Proulx
Présidente et chef de la direction
418-626-6333
Christian Guilbaud
Développement des affaires
514-813-7862
 

info@stelmine.com


Stelmine.com