Stelmine débute de nouveaux travaux d’exploration

septembre
2018
05

Québec, 05 septembre, 2018Stelmine Canada (« Stelmine ») (STH-TSXV). Stelmine annonce le début d’une campagne d’exploration d’une durée d’un mois sur les claims Trieste, Joubert et Mercator situés à l’ouest de sa propriété phare Courcy où, un programme intensif de travaux se poursuit. À la lumière des analyses aurifères obtenues sur des échantillons récoltés en 2017, les géologues procéderont à des travaux d’exploration plus détaillés incluant des relevés géologiques et structuraux, de l’échantillonnage de roches choisies et en rainurage.

Altius Resources et Ressources Midland ont d’ailleurs, annoncé récemment une découverte sur leur projet Isengard situé à proximité et dans un horizon stratigraphique similaire à celui du projet Joubert.

« Nous sommes heureux de constater qu’une nouvelle découverte s’ajoute aux nôtres dans le secteur est du bassin de l’Opinaca.  D’observer que d’autres sociétés d’exploration viennent travailler dans ce secteur est significatif d’un intérêt et d’un potentiel certains. Avec 994 claims concentrés dans cette région, Stelmine est confiante des résultats et met tous les efforts pour développer ce nouveau secteur » déclare Isabelle Proulx, Présidente et Chef de la Direction.

Les trois propriétés sont localisées près du contact nord des sous-provinces de l’Opinaca et de La Grande. Les propriétés Trieste et Joubert ont fait l’objet de découvertes au cours de la campagne d’exploration 2017.

Propriété Trieste

Stelmine a identifié en 2017, des bandes plissées de formations de fer magnétiques (facies oxyde et silicaté) interstratifées à des lits de métasédiments et de métavolcaniques mafiques (Formation de Trieste). La région investiguée représente le prolongement ouest de la ceinture volcanosédimentaire de Trieste. Un échantillon composite provenant de la roche encaissante minéralisée à proximité des lits de formations de fer indique des concentrations en or et arsenic de 1,10 g/t et 8400 ppm, respectivement. Des travaux réalisés par diverses compagnies minières dans la portion est de la ceinture ont permis de découvrir plusieurs indices aurifères dans un contexte géologique similaire à proximité des formations de fer (ex : Savon Or, Pankot’s Palace, Isri, Q574275 et S270772; banque de données SIGEOM-MRNQ). Ces indices révèlent des valeurs aurifères variant de 0,6 g/t à 5,1 g/t Au provenant d’échantillons choisis et en rainurage.

Propriété Joubert

De la minéralisation aurifère fut découverte par Stelmine en 2017 dans la partie nord-est de la propriété Joubert sur un affleurement rouillé exposant des paragneiss au contact de roches métabasaltiques (Formation de la Rivière Salomon). Des échantillons choisis révèlent des teneurs de 2,48 g/t Au, 0,16 % Zn, 1440 et 2760 ppm As. Au sud-ouest de la propriété, des basaltes coussinés et massifs et des métasédiments montrent des zones sulfurées massives à disséminées, silicifiées, graphitiques et cherteuses possédant des valeurs anomales en Au (0,10 et 0,13 g/t) et Zn (0,1 %). Des valeurs de 4,69 g/t et 0,48 g/t Au ont d’ailleurs été obtenues dans des veines de quartz déformées situées à 1 km au sud de la découverte de Stelmine.  Des travaux accomplis par Osisko Exploration Baie James en 2015 dans le prolongement des roches métasédimentaires de la Formation de la Rivière Salomon, à 43 km au SE de la propriété Joubert, ont d’ailleurs révélé plus de 51 blocs de roches générant des valeurs aurifères (0,1 g/t à 8,0 g/t Au). Ces blocs riches en arsénopyrite trouvés au contact des sous-provinces de La Grande et d’Opinaca sont représentés principalement par des amphibolites, ainsi que des grès et des tonalites.

Propriété Mercator

Stelmine entamera sa première campagne d’exploration sur la propriété Mercator. Celle-ci est constituée de 126 claims totalisant 65 km2 situés dans l’extension de la sous-province de l’Opinaca au sud du contact avec la sous-province de La Grande. Les roches exposées sont formées de paragneiss hautement métamorphisés et de gneiss mafiques d’origine volcanique appartenant au Groupe de Hublet. Un relevé géologique accompli par le MRNQ en 1997 (RG97-11) a mené à la découverte de plusieurs indices minéralisés, dont celui de Biblain dans les roches métavolcaniques, tonalitiques et des formations de fer. Les analyses chimiques ont procuré des teneurs de 3,0 g/t et 0,87 g/t Au, respectivement accompagnées par de hautes valeurs en arsenic (0,22 et 0,96 % poids As).Le contenu technique de ce communiqué a été préparé et approuvé par Michel Boily, PhD, géo; une personne qualifiée (QP) selon la norme NI 43-101.

Suivez-nous sur www.Stelmine.com ainsi que sur notre page Facebook (Stelmine Canada) où vous pourrez y voir plusieurs photos du projet Courcy et bientôt d’autres projets.

 

À propos de Stelmine

Stelmine est une société d’exploration minière junior québécoise dont les activités se situent au Québec. Stelmine détient 994 claims d’une superficie de 517 km² sur la partie Est du Bassin métasédimentaire de l’Opinaca qui recèle des zones à haut potentiel de découverte aurifère dans des contextes géologiques similaires à celui qui a permis la découverte de la Mine Éléonore. Le capital-actions de la Société est composé de 29 648 645 actions émises et en circulation pour une capitalisation boursière actuelle de 4,7 millions $.

Énoncés prospectifs

Les déclarations contenues dans ce communiqué, qui décrivent les objectifs, les projections, les estimations, les attentes ou les prédictions de Stelmine peuvent constituer des déclarations prospectives au sens des lois sur les valeurs mobilières. Ces déclarations se caractérisent par l’emploi de verbes à la forme affirmative ou négative, tels que « croire », « pouvoir », « devoir » « prévoir », « s’attendre à », « estimer », « présumer », ainsi que d’autres expressions apparentées. Stelmine tient à préciser que, par leur nature même, les déclarations prospectives comportent des risques et des incertitudes, et que ses résultats, ou les mesures qu’elle adopte pourraient différer considérablement de ceux qui sont indiqués ou sous-entendus dans ces déclarations, ou pourraient avoir une incidence sur le degré de réalisation d’une projection particulière. Parmi les facteurs importants pouvant entraîner une différence considérable entre les résultats réels de Stelmine et les projections ou attentes formulées dans les déclarations prospectives, mentionnons le risque que la société ne réalise pas le placement tel qu’envisagé, ainsi que d’autres risques décrits en détail de temps à autre dans les rapports déposés par Stelmine auprès des autorités en valeurs mobilières. À moins qu’elle n’y soit tenue selon les lois sur les valeurs mobilières applicables, Stelmine nie toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser des énoncés prospectifs, que ce soit à la lumière de nouveaux renseignements, d’événements futurs ou autrement. Enfin, l’information prospective contenue dans ce document est basée sur l’information disponible en date de sa publication.

 

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’engagent leur responsabilité à l’égard de l’adéquation ou de l’exactitude du présent communiqué.

-30-
Pour plus de renseignements :

Isabelle Proulx
Présidente et chef de la direction
418-626-6333
Christian Guilbaud
Développement des affaires
514-813-7862
 

info@stelmine.com


Stelmine.com

  • Communiqués

  • Archives