Propriété Courcy

Localisation
La propriété Courcy, qui consiste à 393claims d’une superficie approximative de 199,3 km², est située à moins de 100 km à l’ouest de Fermont, Québec.

Intérêts
Stelmine détient 100% des droits.

Description
Une cartographie systématique de la propriété a conduit une nouvelle interprétation de la géologie et structure de la propriété Courcy. Le cadre géologique et structural suggère une extension de la sous-Province de l’Opinaca dans la région de Courcy plutôt que l’Opatica. Plusieurs unités (méta-) sédimentaires composées de greywackes, mudstones, arénites quartzifères, quartzites et conglomérats monogéniques/polygéniques sont interstratifiées à des formations de fer silicatées riches en pyrrhotite et grenat et des roches volcaniques mafiques en moindre quantité. Plusieurs zones de cisaillement/mylonites/zones de déformation orientées ENE-WSW ont été  cartographiées dans la Zone Sud près du contact entre la tonalite/métasédiments. Un large synforme orienté NE-SW forme la principale structure de la propriété.

Travaux 2017
Les résultats des travaux actuels suggèrent une nouvelle interprétation géologique du secteur basée sur un modèle métallogénique associant la minéralisation aurifère à des formations de fer (BIF) silicatées à l’intérieur d’un bassin dominé par des assemblages métasédimentaires déformés et métamorphisés (conglomérats, grès, quartzites) accompagnés de suites volcaniques de composition mafique à felsique (basaltes, rhyodacites, rhyolites). (Figures 1)

Les travaux d’exploration ont été exécutés par une équipe de géologues, techniciens et spécialistes à partir d’un camp de base construit sur la berge du lac Couteau. Les points saillants de la campagne sont présentés ci-dessous:

  • Découverte de nouvelles zones aurifères potentielles;
  • Plus de 16 nouvelles zones minéralisées (riches en pyrrhotite-pyrite±chalcopyrite) ont été décapées, cartographiées et échantillonnées (échantillons choisis et rainurages) sur une surface de plus de 2,000m2;
  • Au total, 751 échantillons de roches, incluant 433 échantillons de rainurage totalisant 398 m en longueur, ont été prélevés d’affleurements, et d’anciennes et nouvelles zones de décapages. Les échantillons furent expédiés au laboratoire ALS Chemex à Val d’Or pour analyses de l’or et autres métaux.
  • La cartographie de la partie est de la propriété (35% de la propriété originale) a permis la réinterprétation du cadre géologique et structural.

courcy2

Résultats des Analyses
Jusqu’à maintenant, 473 analyses d’or, la plupart provenant d’échantillons choisis, ont été reçues du laboratoire. 28 analyses ont révélé des teneurs en Au > 0.30 g/t, plusieurs possédant des valeurs > 1.0 g/t Au, incluant des concentrations de 2.84, 4.21, 8.39 et 24.8 g/t Au, respectivement. Les échantillons proviennent principalement de deux régions situées à l’ouest et au sud du camp Courcy (Figures 2 et 3). 

Les teneurs élevées en Au analysées de la Zone Sud proviennent de formations de fer silicatées riches en pyrrhotite, contenant de la fuschite et du grenat, de lits de quartzites/arénites quartzifères à proximité et  de zones de cisaillement/mylonites accompagnées de sills ultramafiques.  Les valeurs aurifères sont concentrées le long d’une structure de 1.2 km, orientée ENE-WSW, hautement magnétique et conductrice (Figure 2). 11 échantillons choisis ont donné des teneurs variant entre 0.36 et 24.8 g/t Au. En combinant ces résultats à ceux obtenus par SOQUEM (2004-2006) le long de cette structure, on obtient un total de 30 échantillons possédant des teneurs en Au > 0.3 g/t; procurant une teneur moyenne de 2.75 g/t Au.

La Zone Ouest révèle des échantillons riches en Au récoltés de formations de fer silicatées riches en pyrrhotite-pyrite-chalcopyrite et grenat (5-10 m en épaisseur), de meta-greywackes à grenat injectés de veines de pyrrhotite et de veines/veinules de quartz couvrant dans l’ensemble 2.5 km2.  Plusieurs analyses de cette zone doivent être reçues. D’autres échantillons aurifères choisis ont produit des teneurs entre 0.31 et 8.38 g/t Au, avec une moyenne de 1.49 g/t. 21 échantillons choisis de SOQUEM provenant de la même zone riche en formation de fer ont donné une concentration moyenne de 1.93 g/t Au, montrant une moyenne cumulative des données de SOQUEM/Stelmine à 1.79 g/t Au. Une campagne de sondages carottés au diamant de 772 m, répartis sur huit forages, menée par SOQUEM en 2006 dans la Zone Ouest a généré les résultats suivants: 0.4 g/t Au @15 m (sondage no. 2); 0.94 g/t Au @ 10.50 m (sondage no. 4) et 4.27 g/t Au @ 42 m (incluant 12.15 g/t Au @ 13, 5 m; sondage no. 8).

courcy2

courcy2

courcy-3

Géophysique
Les nouvelles cartes géophysiques construites lors du traitement et réinterprétation des données de SQOUEM montrent une nette différence de résistivité apparente entre la Formation de Soulard, contenant les formations de fer minéralisées, relativement à la Formation de Courcy et des roches plutoniques. Ces résultats semblent confirmer la nature sédimentaire de la Formation de Soulard. Les cartes 2D de la première dérivée du champ magnétique et de l’inversion magnétique 3D démontrent de fortes anomalies positives associées au dykes/sills ultramafiques et des anomalies faibles à  modérées  juxtaposées aux formations de fer riches en pyrrhotite (Figures 4 et 5).  Toutefois, les formations de fer possèdent une forte conductivité et le calcul des valeurs Tau (dB/dt) à partir du relevé VTEM démontrent une épaisseur relative élevée des roches riches en sulfures principalement associées aux formations de fer, non seulement à l’ouest du lac Couteau mais également dans les régions moins explorées  au nord-est et sud-ouest,  ouvrant de nouvelles  possibilités d’exploration (Figure 6).

courcy2

courcy2

courcy2

Protocole QA/QC
Stelmine a établi un strict protocole QA/QC lors de la manipulation des échantillons récoltés de la propriété Courcy. Celui-ci inclut l’insertion et contrôle de standards certifiés, dans ce cas-ci un standard à haute concentration (MA-C2) et un standard à faible teneur (GTS-2A) en or, des blancs, des duplicatas afin de valider la précision et la justesse des résultats d’analyse.  Tous les échantillons recueillis sur le terrain furent placés dans un sac en plastique, puis identifiés et scellés sous la supervision de géologues professionnels. Les sacs sont ensuite transférés dans des poches de riz et gardés en sécurité dans une tente avant d’être expédiés par avion jusqu’à Wabush. Le transport jusqu’au laboratoire de ALS Chemex de Val d’Or à partir de Wabush s’est effectué par camion appartenant à des compagnies de transport fiables. Les concentrations en Au ont été déterminées par méthode de “Fire Assay”(Au-AA25), tandis que les autres éléments incluant Ag, Cu, Zn, Pb, As et S furent analysés par ICP-AES après dissolution de l’échantillon en poudre par  Aqua-Regia (ME-ICP41).
Le contenu technique a été préparé et approuvé par Michel Boily, PhD, géo; une personne qualifiée (QP) selon la norme NI 43-101.